Dès 1835, Scott Archer met au point une chambre munie de flacons de produits que le photographe manipulait en passant ses mains au travers de manchons en tissus noir. Ce fut le premier appareil commercialisé. D'autres constructeurs ont imaginé et commercialisé d'autres appareils sans grande suite.. Le Dr Edwin H. Land, en 1948, sort aux USA son premier "Polaroïd Land Camera", un appareil à développement instantané. Ce premier appareil donnait en une minute des images de teinte sépia sans passer par un laboratoire. Le principe moderne du Polaroid est l'inversion/transfert: une capsule de produit de développement est placée le long d'un des bords d'une sorte de très fin sandwich composé du négatif et du papier définitif. En sortant de l'appareil l'ensemble passe entre deux rouleaux où la capsule est éclatée et libère les produits réactifs. L'image du négatif est transformée en positif sur le support de la photo. Pour certains films, le négatif est séparé et réutilisable, et pour d'autres, ce négatif est à jeter. Polaroïd est resté seul sur le marché de la photo instantanée pendant près de 30 ans. Kodak a également présenté son propre système en 1976 (1977 en Europe) qui s’appelait PR-10.

Les appareils du type 'INSTANTANE' (39 appareils)